News & Promotions

Choisir ses Bokken, Jo & Tanto

Comment choisir son Bokken & Jo - Formes & Bois

En raison de la situation de l'artisanat d'armes en bois au Japon, nous ne sommes plus en mesure de garantir les délais de production, de quel atelier provient l'arme commandée, ainsi que l'aspect visuel et la correspondance des couleurs dans les sets d'armes. Nous faisons de notre mieux mais la situation est devenue trop difficile pour offrir ce type de garanti. Merci de lire attentivement cette page ainsi que nos articles de blog si vous souhaitez comprendre cette situation dans le détail.

Jusqu'à fin 2019, les armes en bois proposées par Seido étaient confectionnées dans l'un des quatre derniers ateliers traditionnels situés dans le sud du Japon, dans la région de Miyakonojo (Kyushu): Horinouchi, Nidome, Matsuzaki et Aramaki (pour en savoir plus sur les ateliers, rendez-vous sur la page de présentation des artisans). Seido était la seule entreprise au monde (Japon inclu) travaillant simultanément avec les 4 ateliers.
Malheureusement, fin 2019, l'atelier Horinouchi a définitivement fermé ses portes. Puis, la crise covid de 2020 a encore alourdi le fardeau déjà très lourd pesant sur les ateliers restants. Par conséquent, depuis fin 2020, presque toutes les armes fabriquées au Japon sont fabriquées par l'atelier d'Aramaki. Nous avons encore quelques pièces qui viennent, de temps en temps, des ateliers Nidome et Matsuzaki, mais beaucoup trop peu pour nous permettre de donner le choix à nos clients.

Par ailleurs, comme publié dans un long article de blog fin 2020, la capacité de production n'est pas seule touchée, la qualité intrinsèque du bois a également baissée. Comme nous le craignions depuis plusieurs années, la situation actuelle est fort probablement annonciatrice de la fin des armes en bois fabriquées au Japon.
Seido, fort d'une équipe de pratiquants et de passionnés du travail du bois, a toujours été l'expert numéro un des armes en bois et tant qu'il restera une production japonaise, nous comptons bien le rester. Bien que nous ne soyons pas magiciens, nous avons une connaissance approfondie du travail du bois et nous le mettons à profit pour maintenir la qualité au niveau le plus haut possible.

En ce qui concerne le choix de l'essence de bois et du modèle, le premier point à déterminer est le "type" de l'entraînement. Utiliserez-vous des armes? À chaque pratique? Quel genre d'Aikido pratiquez-vous?
Les débutants et pratiquants d'armes occasionnels opteront pour un bois léger et fiable comme le chêne rouge et un Bokken de forme "classique". Si votre entraînement inclut des chocs entre les armes, alors il est conseillé de se tourner plutôt vers le chêne blanc, plus durable. Si vous cherchez du bois original, alors l'Isu no Ki est pour vous.
Le Sunuke, Camelia et l'Ebène sont recommandés pour les pratiquants expérimentés souhaitant se procurer des armes plus élégantes mais conviendraient également en tant que cadeaux.

Les finitions (Vernis ou Polissage à l'huile)

La plupart des armes disponibles sur le marché, incluant les armes fabriquées au Japon, sont recouvertes d'uréthane. Cela protège le bois des changements de températures, d'humidité et permet de les conserver sans entretien pour une plus longue durée.

SeidoShop propose sa propre finition spéciale pour la plupart des armes, à la fois pour des raisons de confort, mais également de respect du bois. Un Jo non-verni aura tendance à être plus glissant avec des mains recouvertes de sueur, et par conséquent sera plus facile à manier que son compère verni.
Les armes non-vernies sont également plus respectueuses de l'environnement, mais requierent un entretien (mensuel) avec de l'huile (de camélia ou tout autre type d'huile d'entretien de bois) et ne peuvent être fabriquées qu'à partir des bois de très haute qualité qui ne peuvent être trouvés qu'au Japon.
Le bois est une matière vivante. Par conséquent, chaque arme peut avoir des réactions différentes au polissage à l'huile, ce qui explique les variations de couleur entre des armes de même bois.
Etant donné la nécessité d'entretenir ces armes, nos stocks sont limités. De plus, l'artisan choisit le meilleur bois possible pour fabriquer celles-ci. Par conséquent, le temps de traitement est plus long que celui des armes vernies. Si l'arme doit être gravée, est en rupture de stock, ou bien est fabriquée sur commande, le délai de livraison peut atteindre 3 mois.

Le poids de l'arme - Il dépend de la forme et du type de bois

Armes standards

Le Bokken classique ou le Jo de 24 mm (8 BU) sont les plus utilisés en Aikido, Kendo et Iaido. Ces armes ont des poids raisonnables et sont destinées principalement aux débutants et pratiquants occasionnels.

Armes légères

Les petites armes incluant le Bokken "Bokken Jiki Shinkage Ryu" fabriqué à partir du bois de Buna, et le Jo fabriqué en Isu no Ki sont spécifiquement conçues pour pratiquer la précision ainsi que la vitesse. Ces genres d'armes sont utilisés dans les écoles d'Aikido qui suivent les enseignements de Hirokazu Kobayashi Sensei, Nobuyoshi Tamura Sensei ou dans les écoles dont le style se rapproche du style Yagyu de Kenjutsu. Ces armes sont plutôt recommandées aux femmes, enfants ainsi qu'aux pratiquants souffrant de douleur à l'épaule notamment.

Armes lourdes

Les armes lourdes incluant le Iwama Ryu, le Keishi Ryu Bokken, les Jo de 27 et 30 mm ou encore les armes en Sunuke et en Ebène sont utilisées pour des exercices de "tanren" (de renforcement). Ces Bokken sont également adaptés à la pratique du Suburi. Ils permettent la pratique d'exercices développant la puissance et la prise. Il n'est pas recommandé de débuter avec ce type d'armes au vu des contraintes physiques nécessaires pour s'entrainer avec.

Plus d'informations sur les bois disponibles

Cliquer sur le bouton "Ouvrir" pour comparer les différents bois.

Ichii Kashi (Chêne rouge standard)


Ichii Kashi est un terme utilisé pour désigner un bois rouge dont les caractéristiques sont tellement proches au chêne rouge qu'ils sont confondus, même au Japon. Le Ichii Kashi est tout de même un excellent bois car il est utilisé pour les Bokken "standard" utilisés par l'armée japonaise. À peine plus léger que le Hon Akagashi, et presque aussi solide, les Bokken en Ichii Kashi est parfait pour les débutants ou pour les Dojo. Le modèle standard de notre sélection est fait à partir du Ichii Kashi.
Compte tenu des disponibilités des différentes essences de bois, c'est aujourd'hui le bois que nous recommandons en premier lieu.

Hon Akagashi (Chêne rouge de qualité supérieure)


Akagashi, le chêne rouge japonais (Quercus acutissima) est un arbre poussant dans le sud du Japon (Kyushu, Shikoku...). Leur culture requiert une terre humide et une lumière abondante. En effet, en plus du type de bois, l'environnement est un facteur crucial pour déterminer la qualité du bois. Contrairement au chêne européen, le chêne japonais flotte sur l'eau, est relativement dur et par conséquent, plus résistant aux chocs, ce qui en fait le bois idéal pour fabriquer des Bokken. Le chêne rouge est également légèrement plus léger que le chêne blanc. "Hon Akagashi" est appelé le véritable chêne rouge, contrairement à l'Akagashi standard (Ichii Kashi). Sa couleur est plus sombre que l'Ichigashi (standard) et il est à peine plus solide. C'est un bois rare, si rare que nous ne proposons qu'un seul produit (en série limitée) dans cette essence de bois, le Bokken Kotobuki Aramaki.

Shirakashi (Chêne blanc)


Shirakashi, le chêne blanc du Japon (Quercus acutissima), est un arbre poussant dans le sud du Japon (Kyushu, Shikoku). Leur culture requiert une terre humide et une lumière abondante. En effet, en plus du type de bois, l'environnement est un facteur crucial pour déterminer la qualité du bois. Contrairement au chêne européen, le chêne japonais flotte sur l'eau, est relativement dur et par conséquent, plus résistant aux chocs, ce qui en fait le bois idéal pour fabriquer des Bokken. Le chêne rouge est légèrement plus lourd que le chêne rouge, plus dense et par conséquent plus résistant. C'est le bois de premier choix pour fabriquer des excellents Bokken destinés à subir des chocs. Le chêne blanc utilisé pour la fabrication de nos Bokken est rigoureusement inspecté et choisi basé sur la position des noeuds du bois et sur la qualité de ses fibres.
Le chêne blanc ayant été soumis à de forts quotas ces dernières années, la qualité a sensiblement baissé. Cela reste cependant l'essence de bois la plus durable dans le temps.

Isu No Ki (Distilium racemocum)


"Isu no ki" a pour sens littéral "Bois de chaise" et tire son nom du fait qu'il a été longtemps utilisé pour la fabrication de mobilier de qualité. Ce bois est également traditionnellement utilisé pour la fabrication de talismans car d'après une légende, ce bois a le pouvoir de lier les gens et les objets (musubi). C'est un bois solide et par conséquent moins résistant que le chêne, mais plus beau, doux et donc plus agréable au toucher. L'Isu No Ki provient du même arbre que le Sunuke mais plus jeune, ou bien extrait à partir de parties différentes de l'arbre. La couleur de l'Isu No Ki varie significativement en fonction de l'âge de l'arbre, du rose clair jusqu'au brun (les Bokken, Jo & Tanto peuvent être de couleurs différentes, même si appartenant au même set). L'Isu No Ki peut contenir des imperfections et n'est pas adapté aux entrainements avec des chocs.

Sunuke (coeur du Distilium racemocum)


Le Sunuke (Hamamelidaceae) provient d'arbres "Isu no Ki" vieux de 250 à 400 années. Les quotas sur l'abattage d'arbres établis par le gouvernement de l'archipel sur cette arbre en a fait un bois rare et précieux. Avec sa couleur brun foncée, le Sunuke est un bois lourd et dense, ne résistant que très peu aux chocs. Le Sunuke "de mauvaise qualité" est souvent teint. Toutes nos armes sont garanties 100% Sunuke naturel. Les armes en Sunuke sont particulièrement lourds et ne sont pas adaptées du tout aux entrainements de contact. En revanche, elles sont excellentes pour pratiquer le Suburi ou le Kata pour le développement du Tenouchi et du Tanren. Notez que le poids peut varier légèrement d'une pièce à une autre. Le Sunuke va disparaitre des ateliers au cours des années 2020.

Tsubaki (Camelia Japonica)


Le Tsubaki (Camelia Japonica) est un arbre qui peut être trouvé à travers le sud du Japon et peut atteindre jusqu'à 500 années. Cet arbre est utilisé depuis la nuit des temps dans l'artisanat japonais pour la fabrication de divers objets de la vie quotidienne comme la vaisselle ou le mobilier. Sa couleur uniforme en fait un bois idéal pour fabriquer des Bokken de décoration, bien qu'il soit tout à fait adapté pour la fabrication de Bokken d'entrainement. Récemment, le Camelia est utilisé pour remplacer le légendaire bois Biwa. En effet, le Biwa est extrêmement rare et coûteux (le prix standard pour un Bokken en véritable Biwa est d'approximativement 100,000 JPY; les Bokken vendus pour des prix dérisoires sous le nom de "Biwa" sont en réalité fabriqués à partir de Tsubaki). Le Camelia est très proche du Biwa, par son apparence et ses caractéristiques, tous deux résistant aux chocs, légers et agréables au toucher. Contrairement au Sunuke, le Tsubaki est plus flexible, résilient et donc plus solide. En revanche, il est plus léger, ce qui est le Bokken d'excellence pour pratiquer la précision, en particulier pour les femmes. Moins solide que le chêne blanc, nous ne le recommandons pas pour des entrainements de contact mais il résistera tout de même relativement bien aux chocs.

Tagayasan (Senna Siamea) - RUPTURE DEPUIS FIN 2020.


Tagayasan, officiellement appelé Senna Siamea ou Siamese cassia est un arbre de moyenne taille, poussant principalement dans l'Asie du Sud. Ce bois combine les caractéristiques du Sunuke et de l'ébène asiatique (Shima Kokutan). En japonais, il est également appelé "Tettoboku", qui veut dire "bois d'épée en acier" car il est considéré comme l'un des bois les plus durs qui existent, tellement dur qu'il est capable de briser les machines en métal utilisées pour le sculpter.
Son poids se rapproche du Sunuke mais il est aussi brun foncé et résistant que le Shima Kokutan, (l'ébène asiatique). Comme le bois Tagayasan est très rigide et n'absorbe pas efficacement les chocs, nous ne le conseillons pas pour des entrainements de contact. En revanche, en tant que pièce de décoration ou pour des entrainements en solo, c'est un produit magnifique.

Hon Biwa (Japanese Loquat)


Le terme "Néfiler du Japon" ou Biwa ou encore "Eriobotrya Japonica" en terme scientifique, inclut plusieurs sous-espèces. Le type de bois utilisé pour la production de ce modèle particulier est celui qui a été utilisé pendant des centaines d'années au Japon pour la fabrication de Bokken exceptionnels. Principalement cultivé pour ses nèfles (fruits jaunes), c'est un petit arbre (hauteur moyenne de 3 à 4 m) qui a besoin d'énormément de temps pour atteindre 5 à 10 m, la hauteur moyenne requise pour récolter assez de noeuds dans le bois pour la production de Bokken. Si l'arbre en lui-même est largement répandu à travers le monde, ceux avec des troncs agés et massifs demeurent très rares. L'abatage du Néfiler de plus de 5 mètres est soumis à des quotas très stricts ce qui explique la hausse du prix de ce bois depuis les dernières décennies.
Si bien choisi, le Biwa serait le meilleur bois pour la fabrication de Bokken. Les Bokken en Biwa sont incroyablement résilients, solides, équilibrés et très agréables au toucher.
Il est attendu la disparition du Biwa des ateliers dans le courant de la décénnie 2020.

Buna (Fagus crenata)


Le Buna (Fagus crenata) est un bois poussant à travers tout le Japon, de Hokkaido jusqu'à Kyushu. C'est un bois très populaire dans l'art du Bonsai pour la beauté de ses écorces et ses feuilles. Ce bois de couleur jaune très clair avec des nuances foncées, est très plaisant au toucher, solide et très léger. Ce bois est utilisé dans la fabrication de Bokken pour sa légèreté et son apparence originale. Nous recommandons ce modèle pour les pratiquants recherchant un Bokken à la fois léger et résistant aux impacts accidentels. Il est particulièrement adapté aux enfants et pratiquants souffrant de douleurs à l'épaule..

Murasaki Kokutan (Ebène violet) - RUPTURE DEPUIS 2018


Aussi appelé Tetsuboku (bois de fer), l'ébène violet possède une odeur très agréable et une couleur ambrée très caractéristique. Le bois est à peine rugueux au toucher. Il se situerait entre le Sunuke asiatique et l'ébène. Sa densité en fait un bois très lourd, parfait pour la pratique du Suburi, et idéal pour les pratiquants qui ont une préférence sur les Bokken lourds. Il est cependant nécessaire de le tenir à distance de l'humidité et des changements de température qui pourraient dégrader la qualité du bois.

Shima Kokutan (Ebène asiatique)


Shima Kokutan (Ebenaceae diospyros) est un arbre à feuilles persistantes et larges qui pousse principalement dans l'Asie du Sud et à travers l'Indonésie. C'est un arbre à croissance très lente, dont seulement ceux plus vieux de 200 ans peuvent être utilisé pour la fabrication de Bokken. Shima en japonais veut dire "rayé". Le Shima Kokutan est appelé ainsi à cause de ses rayures brunes claires sur un fond d'ébène noir. Cet arbre produit du bois très lourd et très dur communément utilisé dans la confection de meubles et de biens de luxe. Il sera parfaitement adéquat pour la pratique du Suburi ou pour de la décoration. Très dur et très dense, les chocs sont médiocrement absorbés et de ce fait, les Bokken de ce bois ne sont pas recommandés pour des entrainements de contact. Notez que le poids des armes en Kokutan peut varier légèrement d'une pièce à l'autre.

Hon Kokutan (Ebène d'Afrique)


L'Ebène d'Afrique a longtemps été utilisé pendant des milliers d'années pour de nombreux usages mais une récolte massive et non-viable durant ces dernières décennies ont mené vers des quotas extrêmement stricts et donc vers une hausse massive du prix du bois. A cause de sa solidité, l'ébène d'Afrique est très difficile à travailler, ce qui est aussi une des principales raisons de son prix élevé. L'ébène utilisé par nos artisans est légalement importé au Japon en petite quantité.
Le bois est exceptionnellement dense (un des bois les plus lourds du monde), solide, et rigide.. Il sera parfait pour la pratique du Suburi mais ne sera pas du tout adapté aux entrainements avec des chocs.

Comparaison des différents bois (pour les Bokken à forme classique)


Bois Origine Poids du Bokken Rigidité Utilisation Prix
Ichii Kashi
Chêne rouge standard
Sud du Japon - Kyushu 450 ~ 500 g *** Débutant *~
Hon Akagashi
Chêne rouge supérieur
Sud du Japon - Kyushu 480 ~ 580 g **** Contact **~
Shirakashi
Chêne blanc
Sud du Japon - Kyushu 500 ~ 600 g **** Contact **~
Isu no Ki Sud du Japon - Kyushu 480 ~ 580 g *** Kata - Femmes ***~
Sunuke Sud du Japon - Kyushu 600 ~ 700 g ** Suburi - Cadeau ****~
Tsubaki
Camellia japonica
Sud du Japon - Kyushu 450 ~ 500 g *** Femmes - Cadeau ****~
Hon Biwa
Néfiler du Japon
Sud du Japon - Kyushu 520 ~ 580 g ***** Tout ! ******~
Buna Sud du Japon - Kyushu 350 ~ 400 g ** Enfants - Femmes **~
Ipe
Amérique du Sud 600 ~ 700 g ** Suburi - Cadeau ****
Tagayasan
Asie du Sud 600 ~ 700 g ** Suburi - Cadeau ***~
Shima Kokutan
Ebène d'Asie
Asie de l'Est 700 ~ 750 g ** Suburi - Cadeau *****~
Hon Kokutan
Ebène d'Afrique
Afrique (Gabon or Cameroun) 750 ~ 800 g ** Suburi - Cadeau ******~

Le bois est un matériau vivant, le poids et les couleurs peuvent varier significativement d'une pièce à l'autre. Cette table sert seulement de référence.

Gravures

Toutes les armes en bois peuvent être gravées. Ajoutez simplement les personnalisations sur le produit avant de l'ajouter au panier.
Veuillez noter que les gravures sont effectuées dans notre atelier une à deux fois par semaines, et que cela allonge le délai d'envoi de seulement 3 à 5 jours.

Interviews avec des artisans de Bokken


Inscription à la newsletter

1 à 2 emails par mois maximum. Nous ne partageons pas vos données.