Fermeture de l’Atelier d’Armes en Bois Horinouchi

Fermeture de l’Atelier d’Armes en Bois Horinouchi

La Fin d’un âge d’or

Pendant dix ans Seido s’est profondément investi dans le soutien et le conseil de ses artisans partenaires pour les aider à traverser des temps difficiles.
Aujourd’hui, c’est le coeur lourd que nous devons vous annoncer publiquement notre échec à apporter ce soutien à l’atelier Horinouchi, qui va malheureusement fermer définitivement ses portes à la mi-septembre 2019.
Commençons par une rapide traduction de la lettre que nous avons reçu de cet atelier au début du mois d’août 2019.


Lettre reçue de la part du maître artisan Horinouchi Osamu


Chers partenaires,

Nous vous contactons aujourd'hui pour vous annoncer la fermeture de notre société.

Nous travaillons dans le secteur des armes en bois pour les Budo depuis 1956 [Note: le fondateur a commencé son métier en 1923], et avons décidé de fermer la société en septembre 2019.
Cette décision a été prise pour plusieurs raisons. Mauvaises conditions économiques, baisse importante de la qualité du bois et aussi à cause de l’impossibilité de trouver des artisans qualifiés pour continuer cet artisanat.

Les commandes seront traitées jusqu'au 9 septembre et la société fermera définitivement ses portes le 20 septembre 2019.

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien continu.

Respectueusement,

Aôut, première année de l'ère Reiwa

Horinouchi Noboru Seisakujo
Horinouchi Osamu

Population vieillissante & mauvaises pratiques commerciales

Le premier problème du Japon actuellement est le vieillissement de sa population, qui se fait sentir tous les jours, où que ce soit.
Partant d’un effectif total d’environ 20 artisans quelques années plus tôt, dont certains sont déjà retraités, la majorité de ceux encore en activité va également arrêter en septembre et seulement trois d’entre eux vont continuer à exercer à l’atelier Aramaki.

Le premier problème de l’industrie d’équipement d’arts martiaux est la structure de sa logistique. Pendant des décennies, les intermédiaires, des commerçants comme nous mais avec une approche et une éthique différentes, ont exercé des pressions sur les artisans pour les empêcher d’augmenter leurs tarifs. (Pour en savoir plus sur ce sujet : notre interview avec le maître artisan Nidome Yoshiaki est disponible sur notre chaîne Youtube.)

Si l’atelier Horinouchi ferme aujourd’hui, c’est aussi par la faute de cette politique absurde. Maintenir les prix trop bas empêche les artisans de se fournir en bois de qualité d’une part, et de se payer convenablement d’autre part.

Il en résulte une baisse de qualité, qui a elle-même pour effet de rabaisser la fierté des artisans. Cela empêche également les jeunes générations de trouver des motivations suffisantes pour travailler dans ce secteur. Pas de reconnaissance, pas de revenus dignes, qui voudrait continuer à porter la tradition dans ces conditions ?

Horinouchi Osamu et Jordy Delage (fondateur de Seido) en 2013

Horinouchi Osamu et Jordy Delage (fondateur de Seido) en 2013

Que faire à présent ?

L’atelier Horinouchi a une expertise unique et était le seul atelier fabriquant quelques armes très spécifiques pour des dizaines de milliers de pratiquants de Koryu à travers le globe.

Parce que l’atelier Horinouchi n’a jamais collaboré très étroitement avec les trois autres ateliers, le défi principal est le transfert de compétence d’un atelier aux autres, avec peu d’aide de la part de l’atelier Horinouchi lui-même.

Heureusement, Seido a eu la possibilité de documenter très précisément des dizaines d’armes, et grâce à notre collection privée, nous devrions être en mesure de faire fabriquer presque toute la production originale de Horinouchi dans les ateliers Aramaki.

Musée privé de l'atelier Horinouchi

Musée privé de l'atelier Horinouchi

Mais les prix vont augmenter. Beaucoup.

La première raison pour cela, très logique, est que Horinouchi avait toute sa machinerie paramétrée pour sa propre production. Pour qu’un autre atelier puisse arriver au même résultat, il faudrait des années, peut-être des décennies, ce qui fait que la moindre arme devra pour l’instant être réalisée entièrement à la main, ce qui engendrera une augmentation des prix de 50 à 200%, selon les produits.

La seconde et très bonne raison est que si nous voulons que l’atelier Aramaki survive et ne suive pas le même chemin que son collègue, ils doivent absolument augmenter leurs prix.
Les temps de production vont aussi certainement augmenter sensiblement, mais nous n’en savons rien. Personne ne sait exactement pour le moment, et nous annoncerons les nouveaux délais dès que nous les connaîtrons.

La vérité, c’est que l’atelier Horinouchi représente environ la moitié de la capacité de production de toute l’industrie. Sa disparition soudaine va ébranler le monde du matériel d’arts martiaux profondément, aussi bien que tous les pratiquants eux-mêmes, pendant un bon moment. Étant la seule entreprise qui travaille simultanément avec les quatre ateliers depuis des années, et grâce à notre passion pour les armes en bois, il n’y a pas de doute que Seido aura un rôle important à jouer dans ce processus. Nous allons travailler sans relâche avec les artisans restant pour stabiliser la situation et les aider à trouver des solutions pour l’avenir.

Un artisan dans l'atelier Horinouchi

Un artisan dans l'atelier Horinouchi

--- Situation Actuelle en ce qui concerne les Commandes en Ligne ---

Nous allons progressivement passer la production de tous nos articles de l’atelier Horinouchi à l’atelier Aramaki. Nous mettrons à jour leurs prix et leurs illustrations dès que ce sera humainement possible.

Cela va cependant nous prendre quelques mois avant de pouvoir tout régler avec les artisans.
Jusqu’à la fin août, vous pouvez commander n’importe quel article fabriqué par l’atelier Horinouchi. A partir du premier septembre, nous allons commencer à suspendre les commandes pour certains produits pour lesquels nous n’avons pas encore de solution.

Si vous avez des demandes ou questions spécifiques, n’hésitez pas à nous contacter directement par notre formulaire de contact et nous vous répondrons dès que possible.

Maître Aramaki

Maître Aramaki Yasuo

1 commentaire - Fermeture de l’Atelier d’Armes en Bois Horinouchi


Publié par manjarrès marcel le .

tritesse de ce que nous apprend cet article au delà du fait du dérangement que cela occasionne!( question :
dans les bokkens y a t-il un article luxueux ? )


Laisser un commentaire

Inscription à la newsletter

1 à 2 emails par mois maximum. Nous ne partageons pas vos données.